You are currently viewing Le cri de l’été

Le cri de l’été

Oiseaux migrateurs, les martinets noirs et les martinets à ventre blanc survolent la région Auvergne-Rhône-Alpes de mars à octobre, accompagnant nos soirées d’été grâce à leur cri caractéristique et leur vol rapide en groupe.

On peut les confondre avec les hirondelles, mais leurs ailes en forme de boomerang les rendent bien reconnaissables. Ils arborent un plumage entièrement brun foncé, presque noir, et présentent en commun une tâche claire au niveau de la gorge.

Nichant principalement dans les anfractuosités des bâtiments, le martinet noir est une espèce commune des villes et villages de France. On le voit planer dans le ciel de notre région d’avril à août.

Martinet noir – Guy Bourderionnet

En revanche, le martinet à ventre blanc, reconnaissable grâce à (comme son nom l’indique) son ventre blanc, se retrouve davantage en altitude dans des zones de montagnes et de falaises, mais quelques colonies nicheuses commencent à se créer dans certaines villes (Saint-Étienne, Lyon…). Il est présent en Auvergne-Rhône-Alpes de mars à octobre.

Martinet a ventre blanc – Loic Le Comte

Ces deux espèces de martinets sont des oiseaux migrateurs qui se nourrissent exclusivement d’insectes volants. Ils passent une grande moitié de l’année en Afrique et rejoignent nos régions au printemps, pour en repartir pour certains dès le mois d’août (martinets noirs), pour d’autres à l’automne (martinets à ventre blanc), à notre plus grand désespoir !

Le saviez-vous ? Les martinets ne se posent presque jamais ! Ils dorment, mangent et se reproduisent en volant. Ils ne se posent que pour pondre, couver et nourrir leurs petits.

Fidèles à leur compagnon et à leur site de nidification, les couples se forment pour la vie et se retrouvent chaque printemps dans le même nid, pour peu que ce dernier n’ait pas été détruit ou rebouché…

En France, les martinets sont entièrement protégés par la loi. Ainsi, il est strictement interdit de détruire ou d’enlever les œufs ou les nids, y compris en dehors de la période de présence des oiseaux, mais aussi de mutiler, capturer, transporter, vendre ou déranger intentionnellement ces oiseaux.