You are currently viewing L’enquête effraie des clochers sur le territoire de Cœur de Savoie toujours d’actualité…

L’enquête effraie des clochers sur le territoire de Cœur de Savoie toujours d’actualité…

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Etudes
  • Post comments:0 commentaire

Rappelons que l’effraie des clochers est une chouette qui fréquente les paysages agricoles, notamment les zones de polyculture élevage avec prairies, haies. Elle niche le plus souvent dans les bâtiments, églises, granges, hangars agricoles, combles… Autrefois largement répandue, elle a fortement régressé, victime à la fois de la modification des paysages où elle chasse (développement de monocultures, arasement de haies, urbanisation…), de la mortalité routière, et de la diminution de l’offre de sites de reproduction (rénovation ou destruction de vieux bâtiments agricoles, obturation des ouvertures qui lui permettaient l’accès aux bâtiments, églises et clochers notamment et éclairage nocturne de ces édifices).

Nos connaissances de l’effraie sur le territoire de Coeur de Savoie et pour les dix dernières années, se limitaient à quatre mentions de l’espèce sur les communes de Laissaud, Arvillard, Cruet, La Rochette. Une campagne de prospections de terrain menée au printemps 2021 (action « plan de conservation des rapaces nocturnes » du contrat vert et bleu Cœur de Savoie, portée par la LPO) n’a permis que deux contacts avec l’effraie sur les communes de Bourgneuf et Villard d’Héry. Etant donnée la proximité de l’espèce avec l’homme, un appel aux habitants de Coeur de Savoie a été lancé simultanément afin de recueillir des informations sur la présence actuelle ou ancienne de l’espèce. C’est ainsi que nous avons pu obtenir des informations précieuses sur la présence de l’espèce à La Rochette, la Trinité et à Etable datant d’une dizaine d’années.

Cette enquête se poursuit en 2022 et nous invitons toutes les personnes qui ont observé l’effraie ou qui soupçonnent sa présence à nous en faire part. Parmi les indices de présence, les pelotes de rejection sont à rechercher activement dans votre grenier, grange ou autre bâti accessible.

Pelote d’effraie – Claire Poitout

Notre référent enquête à contacter : Ilan BADAOUI-FINET : 07 48 85 08 13 – courriel : ilan.badaoui@lpo.fr

Nous recherchons également de l’aide pour démarcher et prendre des rendez-vous auprès des communes de Cœur de Savoie et des agriculteurs ou propriétaires de bâti favorable à l’effraie pour ensuite les visiter. Si vous êtes intéressé(s), merci de prendre contact auprès notre bénévole référent Thomas BREDEL : thom.bredel@gmail.com

Merci à vous !