Un plan de conservation pour 3 rapaces nocturnes sur le territoire Cœur de Savoie

Un plan de conservation pour 3 rapaces nocturnes sur le territoire Cœur de Savoie

Avis de recherche Effraie des clochers

Aidez la LPO à trouver la chouette effraie sur le territoire de Cœur de Savoie en envoyant vos observations de l’espèce (même anciennes) à savoie@lpo.fr , et en permettant à la LPO d’accéder à vos vieux bâtiments (granges, hangars…) propices à l’espèce.

Contact : Ilan Badaoui – tél : 07 69 29 03 27. 

Merci !

La Chevêche d’Athéna (Athene noctua), le Hibou petit-duc (Otus scops) et l’Effraie des clochers (Tyto alba) sont des espèces des milieux agricoles, indicatrices de pratiques extensives et de paysages diversifiés (fonds de vallées, basse à moyenne altitude). Espèces protégées non incluses dans un Plan National d’Actions, elles n’en sont pas moins en fort déclin aux échelles régionales et départementales suite à l’urbanisation (destruction des habitats, mortalité routière, obturation des bâtiments) et à l’intensification agricole (régression des prairies naturelles, abandon des vergers à haute tige, remembrements, arasement des haies et des vieux arbres, usage des pesticides).

Photo R. Freze

Soumis à ces pressions, le territoire de Cœur de Savoie constitue un secteur à enjeux pour ces trois espèces qu’il abrite (bastion notamment pour le Petit-duc) et pour lesquelles il devient urgent d’agir. Le maintien des terres agricoles, le renforcement de leur attractivité notamment par la préservation ou la restauration d’éléments structurants du paysage (haies, arbres isolés…), qui sont aussi des corridors écologiques, et l’incitation à des pratiques favorables à la biodiversité (limitation des pesticides…) figurent parmi les axes d’action.

Statuts de conservation des trois espèces étudiées

Plus précisément, à l’échelle des 5 ans, les objectifs globaux du plan de conservation de ces 3 rapaces nocturnes porté par la LPO et financé à 80% par la Région Auvergne Rhône-Alpes sont les suivants :

  • Renforcer la perméabilité et l’attractivité des espaces agricoles (viticoles inclus)
  • Sauvegarder les populations des trois rapaces nocturnes visés
  • Améliorer les connaissances sur la répartition des trois rapaces nocturnes et sur leur état de conservation au sein du territoire de Cœur de Savoie
  • Sensibiliser à la préservation de ces espèces et de leurs habitats.

Au printemps 2020, les prospections Chevêche et Petit-Duc (points d’écoute nocturne avec repasse d’après le protocole LPO Chevêche) ont été réalisées dans les secteurs agricoles et viticoles favorables et accessibles. La partie ouest du territoire de Cœur de Savoie (Myans, Apremont, Les Marches) concentre les effectifs les plus importants.

Les points d’écoute nocturne avec repasse pour l’Effraie auprès de plusieurs clochers ou de vielles granges n’ont pas permis de contacter cette espèce en 2020, dont la recherche se poursuit en 2021 notamment avec l’aide de bénévoles LPO et en interrogeant les habitants (cf. avis de recherche ci-dessus).

A partir de l’analyse des résultats pour les 3 espèces, des préconisations de gestion pour assurer la création d’un réseau d’habitats interconnectés à l’échelle de la Combe de Savoie seront émises ; les communes où il est le plus urgent d’agir seront identifiées. A l’échelle de ces dernières, un plan d’actions concrètes sera élaboré pour ensuite être mis en oeuvre.

Projet porté par la LPO dans le cadre du contrat vert et bleu Cœur de Savoie

Financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes