Listes rouges de la faune

Bruant des roseaux © J.C. Delattre

QU'EST-CE QU'UNE LISTE ROUGE ?


Une liste rouge est un inventaire de l’état de conservation des espèces en un endroit donné à un moment donné. Elle s’appuie sur un certain nombre de critères qui permettent d’évaluer le risque de disparition des espèces à une échelle géographique donnée.


La liste rouge est donc un document d’alerte qui permet d’attirer l’attention sur des espèces menacées de disparition à plus ou moins long terme. Elle peut par la suite servir de base de réflexion à l’élaboration des priorités de conservation, prélude à des actions spécifiques de terrain comme la protection et la gestion des milieux naturels.


UNE MÉTHODE RECONNUE À L'INTERNATIONAL ÉTABLIE PAR L'UICN


L’UICN (Union Mondiale pour la Nature) est à l’origine du concept depuis les années 1960 en classant chaque espèce dans l’une des neuf catégories suivantes : Eteint (EX), Eteint à l’état sauvage (EW), En danger critique d’extinction (CR), En danger (EN), Vulnérable (VU), Quasi menacé (NT), Préoccupation mineure (LC), Données insuffisantes (DD), Non évalué (NE).
La classification d’une espèce ou d’une sous-espèce dans l’une des trois catégories d’espèces menacées d’extinction (CR, EN ou VU) s’effectue par le biais d’une série de cinq critères quantitatifs qui forment le cœur du système. Ce système permet de faire ressortir les espèces présentant un fort risque d’extinction au niveau mondial. Plus d’informations sur le site de l’UICN : http://www.uicn.fr.
Dans cette liste, la notion d’extinction est remplacée par celle de disparition (RE), dans le cadre de l’adaptation dite « régionale » préconisée par l’UICN.

Busard des roseaux © J. Valentin

 

LA LISTE ROUGE DE LA FAUNE VERTÉBRÉ SAUVAGE DE SAVOIE


Cette liste rouge regroupant 206 espèces a été réalisée dans le sens de la plus grande exhaustivité possible. Elle regroupe la faune vertébrée sauvage de Savoie : les oiseaux, les poissons, les amphibiens, les reptiles et les mammifères. Elle a été établie par la LPO Savoie en collaboration avec la Fédération de pêche de Savoie pour les poissons. Les statuts de la
liste rouge de la région Rhône-Alpes (2008) sont indiqués pour comparaison.