Actualités

Rechercher des actualités :




r92_4_vautour_faune_r_neouze_650.jpg

Vautour fauve : le rescapé, le nettoyeur, le mal-aimé

Dans les années 1960, seule subsistait une soixantaine d'individus dans l'extrême ouest des Pyrénées françaises. La réduction des ressources alimentaires, les empoisonnements indirects et le tir ont été les principales causes de leur déclin. Des opérations de soutien alimentaire et des programmes de réintroduction et de conservation dans les Grands Causses, les gorges de la Vis, la Drôme provençale et les gorges du Verdon ont permis de sauver ces derniers vautours et de reconstituer l'aire de répartition nationale connue au XXe siècle. Depuis, ces effectifs se consolident et de nouvelles colonies voient le jour, dans l'Aude par exemple.

Malheureusement, les populations existantes sont mises à rudes épreuves, accusées à tort d'attaquer et de tuer le bétail vivant ou en bonne santé. Il est temps de faire taire la rumeur qui place le vautour fauve au rang des espèces indésirables.

Agissez pour aider cette espèce dans la tourmente, victime de méconnaissance et de désinformation, faites un don


Aujourd'hui représenté en France par près de 1 600 couples répartis des Pyrénées aux Alpes du Sud en passant par le Sud du massif central, les Vautours fauves sont de véritables équarrisseurs naturels. Et pour cause : en nettoyant les pâturages des cadavres de bétail, ils rendent service aux éleveurs et évitent ainsi la propagation de maladies contagieuses ou la pollution bactériologique des nappes phréatiques par l'intermédiaire des eaux de ruissellements.

Aidez-nous à réhabiliter le vautour fauve auprès de tous. Votre soutien permettra :

  • d'assurer le suivi et l'étude des différentes populations de Vautours fauves,
  • de créer des placettes d'alimentation chez les éleveurs pour un équarrissage naturel,
  • de travailler en concertation avec les représentants de l'Etat, les élus et les éleveurs pour optimiser le rôle, l'image et les atouts que confèrent ces oiseaux aux territoires qu'ils occupent,
  • de mener des actions juridiques contre les demandes de tir d'effarouchement, les empoisonnements ou les diffamations,
  • d'influencer et de consacrer du temps à la rédaction du plan national d'action Vautour fauve en cours d'écriture,
  • d'informer et de sensibiliser les acteurs locaux et le grand public en réalisant un site web et un bulletin d'information dédiés au Vautour fauve et en organisant une journée mondiale des vautours en France